Photo Antoinette Fouque, la mort d'une pionnière de l'émancipation féminine - Idées - Télérama.fr

Antoinette Fouque, la mort d'une pionnière de l'émancipation féminine - Idées - Télérama.fr


Antoinette Fouque, la mort d'une pionnière de l'émancipation féminine - Idées - Télérama.fr

Du MLF à l’Alliance des femmes pour la démocratie

Le Mouvement de libération des femmes a vu son sigle déposé à l'INPI dans l'optique d'empêcher une récupération par les partis. Antoinette Fouque (http://www.telerama.fr) a lutté tout au long de sa vie pour faire évoluer le droit des femmes. Au début des années 80, la grande militante s'installe aux Etats-Unis et se met en retrait du Mouvement de libération des femmes. Le MLF est à ce moment en proie à des luttes internes et a de moins en moins d'activistes. Antoinette Fouque et les autres militantes choisissent de déclarer le Mouvement de libération des femmes sous la forme d’une association, à la fin des années 70.

Editrice et libraire

Par le biais de sa maison d'édition, Antoinette Fouque valorise la force créatrice des femmes. Les boutiques de livres ouvertes par Antoinette Fouque restent ouvertes de 11 heures à minuit, il s'agit d'espaces d’échanges. Toute la littérature féminine de l’époque est présentée dans sa première librairie dans le sixième arrondissement de Paris.

Ce qu'elle nomme la féminologie, Antoinette Fouque le décrit dans trois essais publiés entre la fin des années 80 et la décennie 2010. L'auteure n’est pas tout à fait sur la même ligne que Simone de Beauvoir et ce qu'elle avance dans "Le deuxième sexe". Naturellement, l'auteure a collaboré à différents livres collectifs et à de nombreux débats. Antoinette Fouque invente le mot "féminologie", puisqu'elle abhorre les "-isme" qui réfèrent à une théorie.

Enfance et jeunesse d’Antoinette Fouque

Antoinette Fouque a vu le jour en 1936 à Marseille. Elle gardera jusqu'à sa mort un ancrage politique marqué à gauche de ses années passées dans un contexte ouvrier. En 1964, elle devient maman, elle est à ce moment confrontée aux difficultés qu’une femme rencontre quand elle assume ses statuts d'épouse et de mère alors qu'elle travaille. Antoinette Fouque étudie d'abord dans sa région d'origine avant de rejoindre la capitale. La Marseillaise est toujours étudiante lorsqu'elle se marie avec René Fouque.

l’Observatoire de la Misogynie et le Club Parité 2000 ont été créés par Antoinette Fouque. Toutes les grandes causes ont reçu son appui. Avec le MLF lors d’une manif à Paris, Antoinette Fouque clame : « Il y a plus inconnu que le soldat inconnu : sa femme ! ». Commandeur de la Légion d'honneur, elle meurt en 2014.

L'Alliance des Femmes pour la Démocratie : l'engagement politique d'Antoinette Fouque

En 2015, les droits des femmes se trouvent toujours menacés et l’Alliance des Femmes pour la Démocratie se bat pour réfréner la montée des extrémismes. L’Alliance des Femmes pour la Démocratie est une structure lancée à l'initiative d'Antoinette Fouque au moment des 200 ans de la déclaration des droits de l’homme. L'AFD (Alliance des Femmes pour la Démocratie) lancée à l'initiative d'Antoinette Fouque est toujours active aujourd’hui et se positionne à gauche.